Environnement actu » Le coût écoloco-social du monde réel

Le coût écoloco-social du monde réel

Certains diront que les économies d’échelle permettent de réduire leurs impacts environnementaux, tandis que d’autres affirmeront qu’elles accentuent les inégalités sociales. Une étude publiée ce mois-ci décrit les différents coûts écoloco-sociaux associés aux systèmes d’économies d’échelle, et montre comment ils peuvent perturber notre bien-être quotidien.

A lire aussi : Quels sont les objectifs d’un salon de l’environnement et du développement durable ?

L’économie verte et l’environnement

  • La révolution écologique requiert un changement en profondeur de notre système économique. Selon le rapport du World Economic Forum sur l’économie verte et l’environnement, les avantages de cette révolution pourrait être considérables :
  • Un coût écoloco-social indéniablement moindre que celui des procédés actuels ;
  • Une meilleure coordination entre les différents secteurs concernés et une plus grande intégration dans la chaîne du produit ;
  • Des déplacements à vitesse réduite et une consommation durable.

Le cadre juridique du changement climatique

L’Accord de Paris est entré en vigueur le 4 novembre 2017. Ce document définit les engagements des pays signataires quant à la lutte contre le changement climatique, et donne aux législateurs et autorités nationales le cadre juridique pour intervenir dans cette lutte.

A découvrir également : Que faire pour lutter contre le réchauffement climatique en tant que citoyen?

Le cadre juridique s’appuie sur divers traités internationaux dont notamment le Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1950 (Pacte de San Francisco), le Protocole de Kyoto (1997) et le Traité sur les changements climatiques (2015). Ces textes mettent en œuvre un ensemble d’objectifs tels que la préservation du cycle biologique, la prévention du réchauffement climatique, l’adaptation aux conséquences du changement climatique, etc.

En France, les responsabilités liées au changement climatique sont exercées par différents ministères : la Transition écologie-climat auprès du ministère chargé des transports et de l’environnement, la Transition économie-climat auprès du ministère de l’économie et des finances, le ministère de l’environnement et la biodiversité avec le programme national d’adaptation aux changements climatiques (PNAC).

Les conséquences du changement climatique sur les sociétés

Les conséquences du changement climatique sur les sociétés sont des enjeux majeurs. Il est important de réfléchir aux politiques qui doivent être mises en œuvre pour améliorer la qualité de vie des gens et protéger l’environnement. Selon une étude publiée en septembre 2013 par le think tank « World Resources Institute », le coût écoloco-social du monde réel atteindrait 193 000 milliards de dollars à la fin de la décennie 2020, soit près de 2 % du PIB mondial. Les pays les plus vulnérables sont ceux qui souffrent d’un déficit alimentaire et ont un taux d’urbanisation croissant. Les politiques publiques susceptibles d’améliorer ces conditions seraient donc cruciales pour limiter les conséquences du changement climatique.

La démarche écolo-sociale

« Les écolos envisagent de faire diminuer leur impact environnemental en adoptant une démarche écolo-sociale. Cette approche repose sur les principes suivants: cultiver l’économie d’échelle, promouvoir la responsabilité sociale et la participation des citoyens, favoriser l’utilisation des alternatives aux ressources fossiles et à l’énergie nucléaire.

En 2015, les écolos ont réalisé un chiffre d’affaires de 19 milliards de dollars US. Parmi eux, 9% proviennent de la vente d’engrais et semences biologiques, alors que 6% est consacré aux services liés à la gestion du climat. Ces chiffres montrent que les écolos sont prêts à investir pour promouvoir une démarche écolo-sociale. »

Les coûts écoloco-sociaux du changement climatique

Les conséquences du réchauffement climatique sont déjà bien visibles. Elles frappent particulièrement les personnes qui vivent en zones tropicales et en raison de l’accumulation des glaces du continent américain, le niveau de la mer a atteint un nouveau plus haut que jamais. Ces phénomènes ont également une incidence sur les pays émergents, qui voient leurs ressources naturelles fragilisées et risquent d’être confrontés à des problèmes sociaux majeurs. Au-delà des conséquences directes pour les personnes, les changements climatiques affectent indirectement toute la société. Parmi les impacts principaux, on trouve :

• Les réductions de production agricole dues au changement climatique ;

• La diminution des réserves naturelles et la saisonnalité redoutable dans certains secteurs;

• L’accroissement des inondations et de catastrophes naturelles ;

• Les problèmes liés à la migration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *